Publié sur Laisser un commentaire

Environnement : le pouvoir du NOUS

Quand on parle de changements climatiques, beaucoup de gens se sentent impuissants. Ils se disent que leurs petits gestes ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan. Mais il ne faut pas oublier le pouvoir du NOUS. En faisant quelques calculs rapides, on réalise que nos choix peuvent avoir un grand impact, lorsque que répétés par plusieurs personnes. C’est ce qu’on appelle la force du nombre.

Non au “chialâge”. Oui à la critique constructive.

Je ne vais presque plus sur les réseaux sociaux à titre personnel, car j’y voyais beaucoup trop de désengagement et de critique non constructive passer. C’était le cas sur d’une très large variété de sujets. Des commentaires du genre “le gouvernement/tel élu est pourri et ne fait rien d’utile”, “telle chose ne devrait pas exister, être faite”, “les grandes entreprises sont responsables de ceci ou cela”, “on ne peut rien y faire”… Beaucoup de négativisme ⛔️ et de critiques, sans aucune piste de solution, ou d’action concrète. Comme si simplement se plaindre allait changer quelque chose… 🙄

Le gouvernement, c’est NOUS tous

J’ai l’impression que les gens oublient que “le gouvernement”, ce n’est pas un étranger, c’est nous tous, en autant que nous fassions chacun notre part en participant et en allant voter ✅, au minimum. Que si certaines politiques ne plaisent pas à la majorité, les élus ne resteront pas au pouvoir bien longtemps. ⏰ Ils ont donc intérêt à nous représenter.

Les décisions prises ne sont peut-être pas toujours ce que nous et notre petit nombril voudrions, mais du moins ce que la majorité de la population demande, ou ce que les experts recommandent. On a la chance de vivre dans un pays démocratique où la liberté d’expression est un droit reconnu. 🙏 Mais beaucoup utilisent ce privilège à mauvais escient, à des fins strictement personnelles, et non pas pour le bien commun.

Éducation et gestes concrets

J’ai hâte qu’on enseigne à nos enfants 🏫 (et à plusieurs adultes, tant qu’à faire!) qu’ils ont non seulement des droits, mais aussi des responsabilités face à leur présent et leur avenir, qu’ils ne doivent pas simplement compter sur les autres ou un “gouvernement-parent” pour être heureux, en santé, atteindre leurs objectifs personnels et financiers.

Nous avons tous le pouvoir de changer les choses.

Selon notre niveau d’implication, ça peut être aussi simple que de prendre action dans son quotidien, ou aller aussi loin que de militer activement pour des changements, avec toute une gamme d’implication entre ces 2 extrêmes. Toutes ces façons sont valides.

La seule mauvaise réponse est d’attendre que “quelqu’un” règle les problèmes. 🙄

Ça s’applique aussi aux changements climatiques et à la pollution. Est-ce que c’est vraiment nécessaire d’attendre que “le gouvernement” mette des règles strictes 🚷🚯🚳🚱🔞📵🚭 sur tout, bannisse tel ou tel produit ou type d’emballage⁉️Ou pouvons-nous faire de nous-mêmes des changements, et en exiger des grandes entreprises, en usant de notre pouvoir de consommateur? 💲 Une personne n’a pas forcément un gros impact, mais à plusieurs, oui.

On peut faire changer les choses.

Un geste à la fois. Une personne à la fois. Jusqu’à ce que nous soyons suffisamment nombreux pour avoir un impact. 🌎

Arrêtons donc de nous entre-critiquer, de rejeter la faute sur les autres 👈👉👆👇, et commençons à agir dans le sens du bien commun plutôt que les uns contre les autres. 1️⃣ geste à la fois.

Tous ensemble!

Le pouvoir du NOUS dans la réduction du plastique à usage unique

J’ai récemment calculé la quantité de plastique économisé quand on remplace les sacs et la pellicule plastique par un sac, un couvre-bol ou un couvre-fromage Taille & Retailles. Et les chiffres m’ont réellement surprise! 😮

Sur 5 ans, remplacer 3 usages de plastique jetable par semaine par un item réutilisable évite de jeter :

  • Comparaison de la quantité de plastique produit pour des sacs à fruits et légumes jetables vs un sac filet réutilisable sur 10 ans
  • Comparaison du nombre de sacs à fruits et légumes jetables vs sac filet réutilisable utilisés sur 10 ans
  • Comparaison du montant dépensé pour des sacs à fruits et légumes jetables vs un sac filet réutilisable sur 10 ans
  • Comparaison du nombre de rondelles de coton jetables vs un ensemble de 5 lingettes réutilisables utilisés sur 10 ans
  • Comparaison du montant dépensé pour des rondelles de coton jetables vs un ensemble de 5 lingettes réutilisables sur 10 ans
  • Comparaison de la quantité de coton produit pour des rondelles jetables vs un ensemble de 5 lingettes réutilisables sur 10 ans
  • Comparaison de la quantité de plastique produit pour des sacs collation jetables vs un sac collation réutilisable  sur 10 ans
  • Comparaison du montant dépensé pour des sacs collation jetables vs un sac collation réutilisable sur 10 ans
  • Comparaison du nombre de sacs collation jetables vs un sac collation réutilisable utilisés sur 10 ans
  • Comparaison de la quantité de plastique produit pour de la pellicule plastique jetable vs un couvre-bol moyen réutilisable sur 10 ans

Si seulement 20% des 3,8 millions de ménages Québécois font ces 4 changements, on parle de 1,5 tonnes de plastique qui ne seront pas produits et jetés sur 5 ans!

Impressionnant, non? C’est ce qu’on appelle le pouvoir du nous!

Alors, feras-tu partie du problème ou de la solution?
Adopte des solutions écologiques dès maintenant et fais-en la promotion autour de toi!

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.