Publié sur Laisser un commentaire

Sais-tu quoi faire de tes textiles usagés?

Quoi faire des textiles usagés?

Depuis que la loi interdisant l’utilisation des textiles usagés pour le rembourrage a été abrogée à l’automne 2021, quelques projets de recyclage textiles sont en développement au Québec. Mais ce n’est pas encore gagné, loin de là. 😶

La circularité des textiles usagés est toujours à ses balbutiements au Québec

Je suis les innovations dans l’usage des retailles de coupe textiles et des textiles usagés de près. J’ai même participé à une conférence sur le sujet en novembre 2023. J’ai cependant été déçue du manque de concret des discussions.

Beaucoup de recherches sont en cours, mais peu de projets concrètement prêts à être lancés. La plupart des mesures de recyclage et circularité comptent énormément sur du financement gouvernemental, et/ou sur du personnel bénévole.

Pourtant, ailleurs dans le monde, plusieurs projets sont déjà sur le marché pour réutiliser les textiles usagés comme structure décoratives, isolation ou insonorisation.

À quand de tels projets au Québec?

Je rêve de m’associer à des gens qui ont de telles idées à mettre en place ici, au Québec. Si jamais tu connais ce type de projet, ou des personnes qui seraient capables de les développer, j’aimerais beaucoup être mise en contact!

En attendant, voici ce que tu peux faire avec tes textiles usagés :

  • ⬇️ Réduire à la source : Acheter moins, de meilleure qualité, de préférence local ⚜️
  • 🔄 Réutiliser : Revendre ou donner les tissus en bon état qui ne te sont plus utiles, réparer au lieu de jeter des vêtements
  • ♻️ Recycler : Te joindre à un projet en développement pour trouver des nouveaux débouchés, faire du bénévolat dans une friperie
  • 🤧 Valoriser : Faire des guenilles, des mouchoirs lavables, des tawashis, des emballages cadeaux réutilisables, de la courte-pointe (patchwork), etc
  • 🗑️ Jeter : Malheureusement, le reste va finir à l’enfouissement, comme environ 50% des textiles utilisés au Québec chaque année.

Pour s’informer davantage sur le sujet du recyclage textile

Un document intéressant à consulter pour continuer ta réflexion, par Recyc-Québec (2018) : https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/Fiche-info-textile.pdf

Et un autre article qui dresse la table par rapport à notre situation au Québec et les espoirs que nous avons un jour de voir plus de confections avec du textile recyclé : https://www.ledevoir.com/economie/640563/les-balbutiements-de-la-filiere-du-recyclage-des-vetements

Publié sur Laisser un commentaire

Réduire son empreinte écologique, c’est aussi mieux recycler

Guide de recyclage par Laura Beaudoin

Si on suit la règle des 3RV, recycler vient en 3è place. Ça ne veut pas dire que mieux recycler, ce n’est pas nécessaire pour autant!

Mieux recycler commence avec réduire et réutiliser

Dans le meilleur des mondes, on choisit des produits durables, avec le moins d’emballage possible. Puis on les réutilise le plus longtemps possible avant de s’en départir.

Mais une fois ces objets et emballages en fin de vie, il faut savoir s’en départir correctement.

Une question essentielle à se poser avant de déposer un objet au bac

LA question à se poser avant de mettre quoi que ce soit au bac de recyclage (qu’on devrait appeler bac de récupération, soit dit en passant), c’est “Est-ce un contenant ou un imprimé?”. Si c’est non, sa place est soit à la poubelle, soit à l’écocentre, et non dans ton bac. 🗑️

Une source d’information incroyable pour mieux recycler au quotidien

Si tu veux des tonnes de trucs présentés avec humour et bienveillance sur le recyclage, suit Tricentris La Coop sur Facebook. Son responsable des affaires publiques, Grégory Pratte, qui gère le compte Facebook, est simplement génial! 🤩 Je te garantis que tu vas y apprendre des choses à toutes les semaines, tout en te bidonnant! 😍

Mieux recycler avec Tricentris

Voici quelques sujets qui ont été abordés sur les médiaux sociaux par Tricentris et que j’ai adoré :

Un CENTRE DE TRI : Ça mange quoi en hiver…?!

Un vidéo un peu long (35 minutes), mais très instructif, à propos des bacs bleus et des centres de tri. La conversation entre Grégory Pratte de Tricentris et Vanessa Schneider de Mes choix écolos nous en apprend beaucoup, et sur un ton amusant, en plus!

Entre autres, j’ai appris qu’on ne devrait pas dire un bac de recyclage, mais un bac de récupération. Car le recyclage, ça se passe APRÈS le centre de tri. Le savais-tu, toi?

Le bac du voisin

Comment sensibiliser les voisins qui mettent plein de trucs non recyclables dans leur bac? Facile! Tricentris te l’explique ici.

Le recyclage des emballages mixtes

Certains emballages ne sont pas entièrement recyclables ! Et pourtant, notre premier réflexe serait de penser que oui !

Dans ce post Facebook, Tricentris nous explique quelle est la partie de l’emballage que nous pouvons recycler.

Aide-mémoire des Fêtes #1 par Tricentris

Un spécial du Temps des Fêtes pour savoir ce qu’on peut mettre au bac ou non. Le tout, sur un ton humoristique et sympathique. 🙂

Aide-mémoire des Fêtes #2 par Tricentris

Trucs en vrac pour le bac

Ne pas mettre les matières recyclables dans des sacs.

Tricentris - Ne pas mettre la matière recyclable dans des sacs de plastique. Source image : https://www.facebook.com/tricentris/posts/1755968454593314

Aimes-tu ça quand c’est simple? Moi oui!

Savais-tu que de mettre ta matière recyclable dans un sac n’aide pas? C’est plus de temps pour toi, ET plus de temps au centre de tri! Alors on se lâche lousse dans le bac de récup! 😉

2 exceptions : le sac de sacs pour les pellicules plastiques qui s’étirent facilement, et le papier déchiqueté.

Le top 7 des erreurs du bac

Le top 7 des erreurs du bac

Parce que ne mettre que ce qui est recyclable au bac, c’est donner la chance à la matière recyclable d’être recyclée plus facilement et efficacement. ♻️ Bonus si tu élimines ces types d’emballages ou de produits de tes achats! 😉

Le top 7 des erreurs du bac
1. Les sacs de chips;
2. Les caisses de clémentines en bois;
3. Les couches usées (!);
4. Les objets longs (boyau d’arrosage, guirlandes);
5. Les poches autoportantes (ex. noix)
6. Les emballages en plastique qui ne s’étirent pas (ex. emballage de surgelés — frites, fruits légumes, enveloppe de pâtes, de bonbons)
7. Les dosettes de café (Psst! Seules les dosettes Nespresso sont recyclables puisqu’elles ont été réfléchies en collaboration avec les centres de tri, pas les autres!)

GRÉGORY PRATTE, TRICENTRIS – LES RADIEUSES MAGAZINE
HTTPS://LESRADIEUSES.COM/BIEN-RECUPERER-POUR-MIEUX-RECYCLER/

Et l’aluminium alors ?

Tricentris - l'aluminium est recyclable, même souillé. Source image : https://www.facebook.com/tricentris/photos/a.340263799497127/1672613506262143/

Oui le papier d’aluminium est recyclable. Même souillé! 😱

En plus c’est trop facile, on nous demande juste de retirer au maximum les résidus et d’en faire une boule pour emprisonner la partie souillée. 😍

Donc au prochain BBQ, ne jetez pas tout de suite votre papier d’aluminium à la poubelle! 🚫🗑 Et si vous avez des questions par rapport aux matières recyclables, n’hésitez pas à consulter Tricentris! Ils sont vraiment forts côté communication! 👍

Des trucs pour récupérer et recycler des articles qui ne vont pas au bac

Plusieurs articles ne se récupèrent pas au bac, mais ça ne veut pas dire qu’il faut les envoyer aux poubelles pour autant!

Le recyclage des textiles au Québec

Les fibres textiles sont très difficiles à recycler. Souvent mélangées en diverses proportions, avec des zips, boutons et autres garnitures, leur récupération donne bien des maux de tête à l’industrie du recyclage textile. Découvre quoi faire de tes textiles usagés dans cet article du blog.

Pense écolo : fais le ménage de ta garde-robe en pensant 3RV

Recyclage textile

Les textiles sont difficiles à recycler. En fin de vie, ils finiront à l’enfouissement. Mais avant d’en arriver là, il y a plusieurs options!

  1. Commence à l’achat : Ai-je vraiment besoin de ce vêtement? Sera-t-il pratique dans ma vie quotidienne? Est-ce que je l’aime vraiment assez pour le porter plusieurs fois? Est-il bien de ma taille actuelle, et non pas de celle que j’aimerais être?
  2. Avant de l’écarter de ta garde-robe, vois s’il peut être ajusté ou modifié pour te plaire et te faire mieux. Une couturière peut parfois faire des miracles!
  3. Donne, revend ou échange les vêtements en bon état que tu ne veux plus.
  4. Revalorise les textiles partiellement usés ou tachés. Par exemple, en faire des mouchoirs réutilisables, des guenilles, remplir une taie d’oreiller pour en faire un coussin, faire des bricolages, etc
  5. Finalement, en dernier recours, les jeter.

Protégez-vous te donne davantage d’idées dans cet article : https://www.protegez-vous.ca/nouvelles/affaires-et-societe/quoi-faire-des-vetements-qu-on-ne-porte-plus

Le recyclages des électroniques, les fameux Serpuarien

Es-tu plutôt du type à la fine pointe de la technologie, ou bien garde-tu tes électroniques longtemps?

Dans tous les cas, il est fort important de les recycler ♻️ correctement en fin de vie! LA référence au Québec pour le recyclage des électroniques, c’est sans contredit Recycler Mes Élecroniques, avec leurs fameux SerpuariensMD

Il y a plusieurs points de dépôts, donc plusieurs magasins d’électroniques et les écocentres. Il y en a certainement un près de chez toi.

Stockez-vous du vieux matériel informatique dans votre entreprise? 🖥💻🖨

Les Serpuariens vous proposent de venir vous les prendre gratuitement si votre matériel se tient sur une palette 1m x 1m x 1m ou plus 😱. Qui a dit que les entreprises ne pouvaient pas recycler elles aussi?

Récupérer le matériel scolaire en fin d’année

Le ménage est articles scolaires et le recyclage

Parmi les équipements scolaire de tes enfants, certains peuvent être recyclés facilement au bac, comme le papier. Mais d’autres demandent une intervention de ta part.

Découvre comment faire dans cet article sur le blog.

Recycler les vieux jouets

Recyc-Québec - recycler les vieux jouets. Source image : https://www.facebook.com/recycquebec/photos/a.10150209119225686/10158474901660686/

Les jouets aussi ont droit à une deuxième vie! Que fait-on une fois que vos enfants se seront lassés de leurs jouets?

S’ils sont en bon état, on les revends sur les petites annonces, on les donne à un proche ou un organisme de charité. S’ils ne sont plus utilisables ou malpropres, on les emmène à l’écocentre pour qu’ils soient recyclés! ♻️

🚫 Par contre, si vous le mettez dans le bac bleu, sachez qu’ils se retrouveront à l’enfouissement. 😥👎

De bonnes nouvelles en environnement dans les médias

Les bonnes nouvelles ne font pas toujours la manchette, mais quand c’est le cas, il faut les partager!

Fausse croyance tenace : Le contenu des bacs de recyclage finit au dépotoir.
Science Presse 2021-12-01

Tu as certainement déjà entendu des gens minimisant l’importance de mettre les choses au bac de récupération, parce que “ça finit toute à la poubelle anyway”. C’est complètement faux.

En fait, une partie (environ 21% en 2018) s’y retrouve, oui, mais principalement parce que ce sont des matières qui n’auraient pas dues être placées dans le bac en premier lieu : matières contaminées, produits multi-matières difficilement séparables, plastiques non identifiés, pneus, jouets, etc 🤷

La solution pour réduire cette part? L’éducation, toujours l’éducation! 👩‍🏫 Tous les détails dans cette publication de l’Agence Science-Presse.

Crise du recyclage – “On a sorti la tête hors de l’eau” au Québec.
La Presse 2021-10-11

Entre 2018 et 2020, le Canada (et le Québec) a envoyé des tonnes de matériaux mal triés dans des pays sous-développés. Mais ceux-ci ont fini par refuser non envois. La valeur de ces matériaux a chuté, et les matériaux s’accumulaient dans les centres de tri, faute d’acheteurs.

Du bon sort parfois d’une crise : les centres de tri n’ont pas eu d’autre choix que de s’améliorer, de trouver des débouchés locaux pour leur matière, et à créer de nouveaux partenariats. Bref, ça va de mieux en mieux, et la planète peut respirer un peu.

L’écologie dans le secteur de la construction
Recyc-Québec 2021-08-01

Il est possible de recycler des briques, le saviez-vous? 🤔

Je récupère, tu récupères, ils recyclent
AQZD 2021-07-05

Recycler ♻️ c’est super! Mais ceci devrait être l’option finale d’un produit. Si nous portions une plus grande attention à la réutilisation, à emprunter ou louer au lieu d’acheter, nous pourrions déjà réduire de beaucoup notre consommation. Voici quelques solutions autres que le recyclage pourrait contribuer à la réduction des déchets.

Le recyclage des électroniques
Ici Explora 2021-05-01

Êtes-vous plutôt du type à la fine pointe de la technologie 📱, ou bien gardez-vous vos électroniques longtemps📻 ?

Dans tous les cas, il est fort important de les recycler ♻️ correctement en fin de vie! Voyez un vidéo intéressant de Ici Explora à ce sujet.

Pour aller plus loin

Si tu t’intéresse à l’environnement et cherche toujours des trucs pour réduire ton empreinte, je t’invite à t’abonner à l’infolettre Taille & Retailles. Tu y recevras toutes les nouvelles du blog, où j’y rassemble mes trouvailles pour améliorer ma cote écologique.

Publié sur Laisser un commentaire

Prendras-tu des résolutions écolos pour 2024?​

Résolutions écolos 2024 : le truc ultime!

Nouvel An rime pour beaucoup avec résolutions. Mais plusieurs abandonnent en cours de route. Découvre comment tenir tes résolutions écolos en 2024.

Le truc ultime pour tenir tes résolutions écolos en 2024

Pour que ta résolution donne les résultats attendus, et que tu puisses la tenir, voici le truc ultime. 👌

1. Évalue ce qui peut être amélioré 👀

  • Fais le tour de tes déchets et de tes habitudes de consommation qui pourraient être améliorés.
  • Parle-en autour de toi et avec les membres de ta famille.
  • Fais une liste de toutes les choses auxquelles tu penses.

Ne t’attarde pas immédiatement à évaluer chaque idée. Une fois ton brainstorm terminé, passe à l’étape suivante.

2. Voit ce qui aura le plus grand impact 💭

  • Regarde chacune de tes idées et analyse leur impact environnemental.
  • Classe les idées en ordre de priorité pour leur impact.
  • Élimine celles qui n’auront pas ou peu d’impact à moyen terme.

3. Fixe-toi un objectif réalisable 😇

  • Analyse la faisabilité de chacune des idées prioritaires.
  • Élimine celles qui te demanderaient un effort insurmontable ou celles pour lesquelles tu n’auras pas de support des membres de la famille.
  • Fixe-toi un objectif d’amélioration réaliste. Par exemple, si tu manges de la viande rouge 5 fois semaine présentement, il serait irréaliste de passer directement à 0. Commence par réduire de 75% ou 50%, le temps de t’adapter. Tu peux même te fixer des paliers avec différentes dates de réalisation.
  • Note aussi ta motivation et celle de tes proches pour l’atteindre de cet objectif. Tu peux même l’afficher quelque part pour te donner de la force dans les moments de faiblesse.

4. Intègre bien ta résolution avant d’en prendre une autre 🐢

“Rien de sert de courir, il faut partir à point.” Plus l’objectif est difficile à atteindre, plus le risque d’abandon est grand. Alors rien de sert de te fixer 50 objectifs pour n’en atteindre qu’un. Assure-toi que le premier geste est devenu naturel avant de t’en fixer un autre.

5. Recommence à l’étape 1 ⤴️

Une fois ta résolution tenue depuis plusieurs semaines ou mois, tu peux retourner à ta liste et voir quel sera ton prochain objectif.

P.S. ça marche aussi pour toutes les sortes de résolutions! 😉

Rappelle-toi que même de petits gestes, lorsque répétés pas des milliers de personnes, auront un grand impact. Alors pour tes résolutions écolos 2024, pense petit mais constant!

Je te souhaite une superbe année 2024, pleine de bonheur et de santé!

Publié sur Laisser un commentaire

Connais-tu la famille écolo idéale?

La famille écolo idéale de Taille & Retailles : Stéphanie, Maxime et Jeanne

Si tu me suis avec intérêt depuis quelques temps déjà, ta famille ressemble probablement beaucoup à la famille écolo idéale que je vais te décrire dans cet article.

La base de mes communications d’affaires

Quand on est en affaires, il est crucial de connaître sa clientèle cible sur le bout des doigts et de lui parler de ce qui l’intéresse. En jargon marketing, on parle de créer des personas. J’ai beaucoup travaillé ce point au fil des ans et de mes formations pour améliorer mon marketing et mes communications.

Découvre la famille écolo idéale à laquelle je pense dans toutes les étapes de mon entreprise. De la création de mes produits, au choix de mes tissus, en passant par le design de mon site web et au choix des thèmes abordés sur le blog et les réseaux sociaux, c’est cette famille que j’ai en tête.

Découvre Stéphanie, la tête d’affiche de ma famille écolo idéale et son conjoint Maxime

Aujourd’hui, je te présente la famille de Stéphanie, ma cliente idéale. Elle n’existe pas pour vrai, mais je suis sûre qu’elle te ressemble beaucoup! 🙂

Une vie chargée et contemporaine

Stéphanie a 32 ans et est mère de 2 enfants de 3 et 6 ans. Elle est en couple avec Maxime, 34 ans. Ils ont une maison en banlieue, chacun leur emploi à temps plein, adorent le camping en famille et les activités en nature.

Leur horaire est très chargé, et ils jonglent avec plein de responsabilités au quotidien. Stéphanie s’implique dans les organisations sportives des enfants, et Maxime est le papa taxi.

Préoccupés par l’environnement, mais bien loin du zéro déchet parfait

Stéphanie a l’environnement à coeur, parce qu’elle s’inquiète des conséquences des changements climatiques pour l’avenir de ses enfants. 😟

Maxime veut bien aider sa conjointe a atteindre ses objectifs environnementaux, mais il ne sait pas trop par où commencer. Il rêve d’avoir une Tesla ⚡, comme son patron.

Tous les deux cherchent des façons pratiques qui demandent peu de temps dans leur quotidien pour diminuer leur empreinte écologique. Ils font attention aux objets qu’ils consomment, essaient de favoriser l’achat local, de prioriser le durable, de réduire leur consommation de viande rouge, mais sont bien loin du “parfait zéro déchet”. 😉

Les réseaux sociaux : source d’information et de détente pour Stéphanie

Sur les réseaux sociaux, c’est surtout Stéphanie qui suit des pages qui parlent d’environnement et de zéro déchet. Elle suit aussi plusieurs artisans et entreprises locales. Elle participe à toutes les Vagues de Concours, est active sur plusieurs groupes de mamans.

Stéphanie regarde les petites annonces pour trouver des objets seconde main plutôt que d’acheter du neuf, et revend ses objets usagés, quand c’est possible. Elle s’abonne aussi à quelques infolettres qui parlent d’environnement et de zéro déchet, mais ne les regarde pas tout le temps.

Elle aime aussi regarder des vidéos de chats 😸 pour se détendre, et publie des photos de ses enfants pour sa famille proche. 📷

Jeanne, la maman de Stéphanie

La mère de Stéphanie, Jeanne, a 55 ans et est nouvellement retraitée. Sans être richissime, elle a profité de belles conditions de travail et aura une retraite confortable. Elle compte en profiter et en faire profiter ses proches.

Des changements qui ne sont pas naturels pour Jeanne

Jeanne veut bien faire des efforts, car elle aussi s’inquiète de l’avenir de ses petits-enfants, mais ce n’est pas naturel pour elle. Elle a pris conscience depuis quelques années que sa génération a causé beaucoup de tord à l’environnement sans le savoir. 😐 On l’a cependant habituée dès le plus jeune âge à consommer et jeter 🚮 pour se rendre la vie plus facile et confortable.

Le recyclage ♻️, le compostage et les gestes zéro déchet sont des sujets qui l’intéressent. Par contre, elle trouve ça un peu compliqué. 🤯 Il y a tellement d’informations contradictoires un peu partout!

Elle assiste aux conférences de sa ville sur l’environnement. Elle aime y rencontrer des gens passionnés qui répondront directement à ses questions. 🤝

Jeanne préfère les contacts en personne

Jeanne se débrouille sur internet avec sa tablette, mais n’est pas très à l’aise avec les achats en ligne. Elle préfère définitivement acheter en personne. 🛒

Jeanne a un compte Facebook, surtout pour y voir les photos que Stéphanie y publie. Elle suit quelques entreprises, mais n’est pas très assidue.

Elle s’abonne parfois à des infolettres, un peu sans le savoir, en participant à des concours ou en s’inscrivant à un programme de fidélité. Soit elle les lit d’un bout à l’autre, soit elle les abandonne rapidement, mais elle se désabonne rarement.

Quand Jeanne aime une entreprise ou un produit, c’est passionnément, rien de moins!

Jeanne fréquente régulièrement les marchés artisanaux avec ses amies et y amène parfois Stéphanie, Maxime et les enfants. Elle y fera surtout des achats coup de coeur. 😍

Elle discute de ses trouvailles avec tout le monde et aime les convaincre de faire comme elle. Quand elle magasine avec ses amies, elles font souvent des achats semblables pour leurs familles respectives. 😄

Dans le temps des Fêtes, Jeanne adore faire des cadeaux basés sur ses expériences. Elle en offre à tout le monde : sa famille, ses amies, sa coiffeuse, son médecin… 🎁🎁🎁

Par exemple, si elle a récemment découvert une savonnerie artisanale qu’elle adore, elle va offrir des savons à tout le monde! Parce que quand Jeanne aime, c’est avec passion, rien de moins! 💖

La mission de Taille & Retailles : aider toutes les familles écolos comme celle de Stéphanie à adopter des gestes zéro déchet facilement dans leur quotidien.

L’objectif ultime de mon entreprise et de mes produits, c’est d’aider toutes les Stéphanie, les Maxime et les Jeanne à faire des gestes pour l’environnement, un petit pas à la fois. 👣 J’essaie de répondre à toutes leurs questions, de répondre à leurs besoins et de leur fournir des outils.

Les gestes pour la planète doivent être simples et adoptés par un large public pour avoir un impact maximal.

Julianne Courtois, propriétaire de Taille & Retailles

Alors? Es-tu une Stéphanie, un Maxime ou une Jeanne, de ma famille écolo idéale? 👪

Publié sur Laisser un commentaire

Mardi Je Donne

Mardi Je Donne

Après la folie du Black Friday, on a envie de se déposer un peu, non? 😫 Je te suggère de participer à la journée “Mardi Je Donne” ou “Giving Tuesday”.

Le plus important mouvement mondial dédié à la générosité

L’idée de la journée est de donner à un organisme communautaire ou de bienfaisance. 🤲

Cette année, vu les circonstances économiques difficiles, les organismes sans but lucratifs ont encore plus besoin de la générosité du public. Faire un don, même petit, peut faire toute la différence!

Ma suggestion d’organisme en environnement pour Mardi je donne 2023

Cette année, je te propose d’aider des organismes qui prennent soin des oiseaux. Ceux-ci sont d’importants maillons de la chaîne alimentaire et contribuent à la biodiversité. Plusieurs sont menacés d’extinction et l’activité humaine en blesse plusieurs autres à chaque année.

Le Nichoir de Hudson

Dans la région de Vaudreuil-Soulanges, nous avons Le Nichoir, à Hudson, qui est un organisme dédié à sauver des oiseaux blessés. Dans la mesure du possible, ils relâchent les oiseaux guéris dans la nature. Si ce n’est pas possible, ils leur offrent une nouvelle vie dans leur programme d’éducation et de sensibilisation.

Tu peux faire une donation ponctuelle ou récurrente en argent ou en cryptomonnaie directement en ligne. Ils offrent aussi la possibilité de parrainer un oiseau d’une espèce précise.

Le café Avia certifié Bird Friendly

Dans la même veine, tu peux aussi joindre le don à l’agréable en achetant du café Bird Friendly. Ce café est cultivé dans le respect des oiseaux locaux.

Pour chaque sac vendu, Avia redonne une partie de ses profits à des organismes, qui prennent soin des oiseaux. Tu peux choisir d’encourager celui de ta région.

Merci de faire une différence avec ta générosité.

Puisque j’oeuvre dans le domaine de l’environnement, je te propose à chaque année un organisme en lien avec cette valeur de protection de l’environnement.

Mais tout organisme de bienfaisance mérite d’être soutenu, il y a tellement de bonnes causes! Alors libre à toi d’encourager celui de ton choix.

P.S. Si tu n’as pas les moyens financiers de soutenir un organisme cette année, pense à donner du temps! Tous les organismes ont besoin de bénévoles pour assurer leur fonctionnement, et ça ne te coûte pas un sou! Tu vas même y faire des rencontres passionnantes, c’est certain.

Publié sur Laisser un commentaire

Semaine québécoise de réduction des déchets

Semaine québécoise de réduction des déchets 2023

La Semaine québécoise de réduction des déchets 2023 aura lieu du 20 au 29 octobre prochain.

La SQRD à l’année

Depuis octobre 2022, la SQRD a étendu ses activités sur toute l’année avec des thématiques mensuelles. C’est une tellement bonne idée!

Ils ont des publications régulières sur plusieurs sujets touchant la réduction des déchet. Sur leur site web, plusieurs outils sont disponibles pour faciliter ta démarche zéro déchet, un concours pour les écoles primaires et secondaires, et même une application!

Le thème 2023 de la Semaine Québécoise de réduction des déchets : Partager, réparer, réutiliser

Du 20 au 29 octobre 2023, devenons adeptes du réemploi, comme par exemple en transformant des vêtements usagés en mouchoirs. C’est le temps de partager, réparer et réutiliser!

Je t’invite à les suivre sur les réseaux sociaux, à t’abonner à l’infolettre et à consulter leur site web : https://sqrd.org/

Publié sur Laisser un commentaire

L’achat local au Québec, c’est capital!

Éditorial sur l'achat local au Québec par Taille & Retailles

Aujourd’hui, au Québec, on entend un peu moins parler de l’importance de l’achat local que durant la pandémie. J’avais donc envie de te rappeler combien c’est important, autant au niveau social qu’environnemental.

L’achat local versus la dépendance aux pays exportateurs

La pandémie nous a fait réaliser combien nous sommes tributaires de toutes les productions qui ont été exportées au fil des années dans des pays où le coût de la main d’oeuvre est vraiment plus bas qu’ici.

Durant les derniers 40 à 50 ans, les entreprises et les gouvernements ont privilégié la production à bas coût en grande quantité 💰, plutôt que la qualité et la production locale. Mais ils ont oublié le coût social et environnemental de telles mesures.

Perte de la main d’oeuvre locale

D’abord, on se rend compte que nous n’avons plus beaucoup de main d’oeuvre ouvrière, d’entretien et pour les commerces de détail.

Toutes les entreprises de ces domaines te le diront : ils cherchent de la main d’oeuvre partout! Que ce soit les épiceries, les restaurants rapides, les commerces de matériaux de construction, les usines et même les établissements de santé : tous ont le même problème de recrutement.

Les travailleurs manuels : plus importants qu’on ne l’imagine!

Notre société a graduellement cessé de valoriser le travail manuel pour les emplois à formation universitaire. On s’est dit qu’il était tellement moins coûteux d’importer que d’engager localement, donc les usines ont peu à peu fermé. Puisque nous n’avions plus d’usines, le nombre et la qualité des emplois ouvriers et manuels n’ont cessé de diminuer.

C’est bien, de former des cerveaux, on en a de besoin.

Mais sans mains pour produire les idées des cerveaux, on n’ira pas loin!

On réalise maintenant notre erreur : plus personne ne veut faire les tâches manuelles, qui sont souvent sous-payées et dévalorisées. On a oublié que sans un employé d’entretien pour désinfecter la salle d’opération, le meilleur chirurgien du monde ne pourra pas assurer la qualité de son travail! Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

Loin des yeux, loin du coeur

Sans compter qu’en engageant à moindre coût à l’étranger, on encourage l’exploitation des travailleurs dans ces pays, qui n’ont pas souvent des conditions de travail alléchantes! Cela à un coût, mais puisque c’est loin de nos yeux, on a tendance à l’oublier.

L’effet pernicieux de l’importation de masse

Maintenant que nous avons perdu la capacité de fournir nos propres besoins en matériaux et produits de base, on voit que lorsqu’il y a pénurie, comme durant la pandémie de covid-19, on n’est plus les premiers sur la liste pour recevoir ces biens!

Que ce soit pour les masques, la production de médicaments et vaccins, les puces électroniques, et même la nourriture, nous devons acheter une grande partie de ces produits à l’étranger. En cas de défaut dans la chaîne d’approvisionnement d’importations, notre société d’abondance peine à suivre…

As-tu vu les tablettes vides dans les grandes chaînes? Ils manquent de produits à te vendre, mais aussi parfois simplement de mains pour mettre ces produits sur les tablettes!

L’achat local au Québec peut diminuer le coût environnemental de notre consommation

L’autre chose qu’on a oublié en exportant nos usines, c’est le coût environnemental.

La partie la plus visible du coût environnement de l’importation est le transport.

Souvent, la matière est produite à un endroit du globe, puis transportée vers un autre endroit pour être traitée, et encore à un autre endroit pour être transformée en produit, pour finalement être transportée de nouveau vers le pays qui le revendra.

Même une fois arrivée ici, le produit être souvent voyagé d’un port vers un centre de distribution, puis vers un magasin.

Allô la production de gaz carbonique!

Normes environnementales douteuses ou inexistantes des pays exportateurs

Ce qu’on voit moins, c’est que les produits importés sont souvent fabriqués dans des pays où les normes environnementales ne sont pas sévères, voire inexistantes ou non appliquées. On encourage donc des entreprises peu scrupuleuses à laisser passer des déversements toxiques, à jeter les résidus n’importe comment, à utiliser des produits chimiques dangereux sans protection adéquates, et plus encore.

Dans un monde de plus en plus interconnecté, la pollution d’un endroit affecte tout le reste de l’écosystème. C’est un pensez-y bien!

Alors quand tu regarde un produit conçu et fabriqué ici, il te semble peut-être dispendieux par rapport à un équivalent importé, mais pèse bien le pour et le contre.

Vois au-delà du prix du bien.
Le produit d’ici réduit l’empreinte écologique de ton achat, et assure un travail à des gens ici, dans des conditions de qualité.

Ça vaut son pesant d’or, non?

Il est grand temps de changer notre vision du moindre coût pour voir tous les avantages d’acheter local et de qualité!

Comment encourager l’achat local au quotidien

  • Privilégie d’acheter auprès de magasins locaux plutôt qu’auprès des grandes chaînes
  • Si tu dois choisir une grande chaîne, préfère une chaîne dont le siège social est au Québec, ou au Canada
  • Parle de tes commerces locaux autour de toi : amis, famille, réseaux sociaux
  • Laisse des avis positifs à propos de tes entreprises favorites partout où c’est possible (Google, sites web, réseaux sociaux, etc.)
  • Fais ta liste de souhait pour les Fêtes, ton anniversaire ou toute autre occasion de recevoir des cadeaux avec des suggestions d’entreprises locales
  • Prend le temps de t’informer sur l’origine et la confection des produits et aliments que tu consommes régulièrement et de ceux qui nécessitent un investissement important, comme la construction ou la rénovation d’une résidence.
  • Profite des journées spéciales dédiées à l’achat local au Québec, comme la Journée J’achète un livre québécois ou la journée Je Dépense Local
  • En saison, profite des marchés fermiers locaux
  • Visite les marchés d’artisans régulièrement

Participer à l’économie locale sans se ruiner

Encourager vos artisans et entreprises locales sans dépenser

Ton budget ne te permet pas d’acheter local aussi souvent que tu le voudrais? Il y a aussi plusieurs façons d’aider tes commerces favoris sans dépenser.

  • Aime, commente et partage leurs publications régulièrement
  • Tague un ami sur une publication
  • Abonne-toi à leur infolettre
  • Participe à un concours
  • Parle d’eux autour de toi dès que l’occasion se présente
  • Laisse un avis positif à propos de leurs produits ou commerce
  • Inscris leurs produits sur ta liste de cadeaux
  • Fais-les découvrir à tes proches

Consommer moins, mais mieux, c’est la voie de l’avenir! Vive l’achat local au Québec!

Publié sur Laisser un commentaire

Zéro déchet : par où commencer?

Comment commencer une démarche zéro déchet?

C’est toujours une bonne idée de bien analyser tes habitudes avant de commencer une démarche zéro déchet. Ça te permettra de mettre tes énergies là où ça aura le plus d’impact sur ton empreinte écologique.

Zéro déchet : un terme qui fait parfois peur

Quand on mentionne le terme “zéro déchet”, la première image qui vient en tête est souvent celle des personnes qui ont une démarche extrême de décroissance. Mais le zéro déchet imparfait est possible et même beaucoup plus réaliste pour la grande majorité des gens.

Mieux vaut des milliers de personnes pratiquant le zéro déchet imparfaitement qu’une poignée de personnes le pratiquant parfaitement.

Chaque goutte compte pour former un océan. De la même façon, chaque geste que tu poseras, s’il est répété par des milliers de personne, fera une différence à l’échelle globale. C’est le pouvoir du NOUS.

Se fixer des objectifs réalistes

Une des clés du zéro déchet réussi, c’est d’adapter ses actions à son style de vie. De choisir les actions qui feront une plus grande différence sur notre empreinte et qui sont raisonnables pour soi et sa famille. Ça demande un certain temps d’introspection et de réflexion.

Par exemple, si tu n’as déjà qu’une voiture et travaille de la maison, avoir un véhicule électrique ne changera pas tant ton empreinte. Par contre, si tu garde ton chauffage à 25°C tout l’hiver, mais t’habille en été à l’année, ça, c’est un geste qui fera une différence.

Chacun a ses forces et ses faiblesses. Ça ne sert à rien de copier les autres, ou de les juger pour les gestes qu’ils font ou ne font pas. Mieux vaut adopter des changements que tu pourras maintenir à long terme que de les abandonner après quelques semaines car trop difficiles pour toi.

Faire le tour de ses déchets

Débuter une démarche zéro déchet. Quel est votre plus gros volume de déchet?

Commence par regarder tes poubelles. Est-ce que c’est ton compost, ton recyclage ou tes déchets qui prennent le plus de place? Qu’est-ce que tu pourrais facilement éliminer ou au moins réduire?

Par exemple, quand j’ai commencé, j’ai réalisé que je consommais BEAUCOUP de bouteilles d’eau pétillantes en plastique. 5-6 par semaine facile. J’ai donc remplacé ces bouteilles jetables par un Soda Stream. Je fais maintenant mes bouteilles d’eau pétillante avec de l’eau du robinet et quelques gouttes de jus de citron ou de lime.

Boum! Un bon 500g de plastique de moins par semaine dans mon bac avec moins de 10 minutes d’implication par semaine.

En analysant tes poubelles, tu pourras déterminer ce que tu produis le plus, et ensuite déterminer les gestes qui auront le plus d’impact avec un minimum d’implication.

Faire le tour de ses habitudes de consommation

Es-tu du genre économe ou dépensière? Est-ce que ta garde-robe déborde de vêtements que tu ne portes pas? Combien de kilomètres parcours-tu annuellement avec ta voiture à essence? Consomme-tu beaucoup de repas pour apporter ou à livrer? Jette-tu beaucoup de nourriture qui n’a pas été consommée assez vite? Ce sont des questions à se poser pour analyser les endroits où il y a place à l’amélioration.

Même chose pour les aliments et autres produits. Pour savoir lesquels ont une plus grande empreinte écologique, il faut considérer le cycle de vie complet. L’AQZD t’explique comment c’est fait dans cet article très intéressant.

Quelques pistes de solutions pour commencer le zéro déchet

Voici quelques endroits où commencer ou continuer sa démarche zéro déchet. Il est relativement facile de réduire sa consommation de produits jetables avec ces trucs et astuces.

Top 5 du zéro déchet facile

Découvre mon top 5 des actions zéro déchet faciles à adopter dans cet article.

Mieux recycler

Guide de recyclage par Laura Beaudoin

Envoyer tous nos déchets au recyclage dans l’espoir qu’ils seront recyclés risque plutôt de container d’autres matières recyclables et surcharge les centres de tri.

Bien s’informer sur ce qui va au bac et ce qui va à la poubelle permet de s’assurer que nos matières seront mieux recyclées.

Acheter en vrac ou en gros format

À la fois écologique et économique, remplacer de petits formats jetables après usage par du vrac ou même des gros formats est une bonne façon d’avoir un impact positif sur la planète.

Il te suffit par la suite de faire des portions dans des contenants réutilisables pour les lunchs.

Tu t’inquiètes de la salubrité des aliments achetés en vrac? Lis le guide d’hygiène et de salubrité de l’AQZD. C’est plutôt simple et logique, tu vas voir.

Éliminer les sacs de plastique refermables de type Ziploc

Combien de sacs jetables achètes-tu dans une année? Tu pourrais être surprise combien ça peut monter vite. Les remplacer par une alternative réutilisable est pratique et même économique!

Découvre tous les détails dans cet article.

Réduire le gaspillage

Maximiser l’usage des ressources, c’est écologique et économique. Tu peux par exemple économiser le savon dans la douche ou te procurer des articles faits de retailles.

La cuisine est un endroit où beaucoup de gaspillage se passe. Découvre des trucs pour contrer le gaspillage alimentaire.

Réparer au lieu de jeter

Des vêtements aux électroménagers, en passant par les vélos, plusieurs objets peuvent être réparés pour allonger leur durée de vie. D’ailleurs, si tu cherches une couturière pour des altérations dans le coin de Vaudreuil-Dorion, pense à moi!

Trouver une deuxième vie aux textiles usagés

Faire le recyclage des vieux vêtements : faire des mouchoirs lavables.

À bout des poubelles remplies de mouchoirs de papier à peine utilisés durant la saison des rhumes ou des allergies? Tu aimerais remplacer les mouchoirs jetables par quelque chose de plus durable et plus doux pour le nez?

Les mouchoirs lavables sont géniaux pour ça. Et la façon la moins dispendieuse et la plus écologique de le faire, c’est de transformer tes vieux vêtements en mouchoirs. Je t’explique comment le faire dans cet article.

Faire un jardin et composter à la maison

Rien de tel pour initier les enfants à la nature que d’avoir un jardin à la maison. Et tant qu’à faire, utiliser son propre compost est facile et écologique.

Baignade estivale plus écologique

Comment se rafraîchir par une bonne baignade en été tout en minimisant notre empreinte écologique? Lis cet article pour des trucs pour rendre ta baignade plus écologique.

Zéro déchet en camping

Défi camping zéro déchet : des trucs pour réduire ton empreinte environnementale en camping

Profiter de la nature sans polluer, ce n’est pas sorcier. Consulte cet article pour tous les trucs et astuces pour du camping zéro déchet.

Zéro déchet à l’école

Que ce soit pour la rentrée scolaire ou pour les cadeaux de fin d’année, il y a moyen de réduire son impact environnemental à l’école comme à la maison.

Faire des cadeaux de Noël à saveur écolo

Le Temps des Fêtes apporte toujours une certaine frénésie d’achats. Choisir des cadeaux durables et écologiques est une façon de réduire l’impact écologique de cette période de l’année. À chaque année, je publie un guide-cadeaux écolos. Consulte-le pour t’inspirer.

P.S. Si tu es abonnée à l’infolettre, tu recevras le guide-cadeaux en primeur à chaque année.

Fêter Pâques en réduisant ses déchets

Peu importe l’occasion, il est important de réfléchir à son impact écologique. Je t’ai préparé quelques trucs pour réduire l’impact des festivités pascales.

Bien commencer une démarche zéro déchet en 3 étapes faciles

Si on résume, il suffit de suivre ces 3 étapes faciles pour initier une démarche zéro déchet.

  1. Analyser nos habitudes et identifier un point à améliorer de façon réaliste et adaptée à notre style de vie.
  2. S’informer et modifier cette habitude jusqu’à ce qu’elle soit bien intégrée à notre quotidien.
  3. Recommencer à l’étape 1. 🙂

N’oublie pas de rester bienveillante envers toi-même et ton entourage durant ces changements. Chaque geste compte!

Publié sur Laisser un commentaire

Le couvre-bol moyen : la taille la plus polyvalente

CB moyen : le format le plus polyvalent

Tu veux essayer les couvre-bols réutilisables avec un petit budget? Choisis le couvre-bol moyen, c’est la taille la plus polyvalente.

Essayer les couvre-bols réutilisables à peu de coût

Si tu hésites avant de t’équiper pour de bon, des fois que tu n’aimerais pas… Choisis le moyen. Mais honnêtement, je n’ai pas encore rencontré personne qui m’aie dit avoir essayé, mais être retournée au plastique. 🙃

Si facile à utiliser

Les couvre-bols, c’est vraiment plus convivial à utiliser que d’autres produits, tels les emballages à la cire d’abeille.

Écologique et économique

Un couvre-bol moyen utilisé 3 fois par semaine pendant 5 ans remplace...

Remplacer 3 utilisations par semaine de pellicule plastique par un couvre-bol moyen te permet d’éliminer 8 rouleaux de saran au bout d’un an.

C’est non seulement écologique, mais c’est aussi économique!

Quoi couvrir avec un couvre-bol moyen?

Des contenants ronds ou carrés de 20 à 25 cm de diamètre (8 à 10″). Fais le tour de ta cuisine, tu vas voir qu’il y en a BEAUCOUP qui entrent dans cette catégorie!

Quelques exemples

  • 🍽️ Une assiette moyenne avec un reste de table
  • 🥣 Un bol à mélanger (cul-de-poule) moyen et même certains grands
  • 🥗 Un bol de poké prêt à servir
  • 🥞 Le reste des crêpes dans une assiette à tarte en pyrex
  • 🥗 Un fond de salade dans un bol
  • 🍱 Le reste du pâté chinois de la veille dans ton Corning Ware carré 8″
  • 🍕 Une pizza individuelle préparée à l’avance et congelée sur sa plaque

Et encore plein d’autres choses!

Prête à adopter un couvre-bol moyen? Passe sur la boutique!

Publié sur Laisser un commentaire

Rentrée scolaire écolo : les trucs

Rentrée scolaire écolo et écono - les trucs Taille & Retailles

Tu aimerais réduire l’empreinte écologique de la rentrée scolaire cette année? Tu es au bon endroit. Voici mes meilleurs trucs pour une rentrée scolaire écolo.

Truc écolo pour la rentrée : choisir des articles durables

Truc rentrée scolaire écolo #1 : privilégier le durable

Le truc #1 pour un retour à l’école avec le moins d’impact écologique possible : privilégier le durable partout là où c’est possible. 🌎

Tsé les crayons à mine du magasin à une piasse, qui sont déjà cassés quand tu les achètes… 🙄 C’est pas très écolo, ni même écono… ❌

Même chose avec les vêtements, les sacs d’école, les sacs à lunch, les thermos et les crayons de couleur. Si tu choisis du bon, et du classique plutôt que “à la mode”, ils pourront être réutilisés plus longtemps avant de se retrouver à la poubelle. 🤟

Avec tes choix de consommation, tu as le pouvoir de changer les choses, un petit geste à la fois. Penses-y! 😉

Truc #2 : utiliser des contenants réutilisables pour les lunchs

Pour réduire les déchets, et économiser sur les emballages unitaires, envoie les lunchs des enfants dans des contenants réutilisables. 🍱

Non seulement c’est plus écolo, mais c’est aussi plus écono. Parce qu’on ne va pas se le cacher, les emballages individuels, ça revient pas mal plus cher que le format familial, le vrac ou même le fait maison. 💵

S’il te manque des sacs collation, des sacs sandwich ou des napperons, n’oublie pas de profiter de la promo Rentrée scolaire jusqu’au 4 septembre 2023.

Truc #3 : acheter local

Pour réduire les gaz à effet de serre liés au transport, achète le plus possible localement ⚜️ plutôt qu’en ligne ou dans les grandes chaînes. Ça fait tourner l’économie d’ici, et ça réduit ton empreinte écologique. 🌱

P.S. Si tu habites en ville, tu pourrais même décider de faire tes achats à pied, en transport en commun ou à vélo, ce serait encore plus écolo! 💚

Truc rentrée scolaire écolo #4 : échanger des vêtements

Les vêtements qu’on porte sont une grande source de pollution, tant lors de leur fabrication que lors de leur fin de vie. 👖 Et les enfant grandissent tellement vite qu’ils n’usent pas tous leurs vêtements avant qu’ils ne leur fassent plus… 😱

Alors voici ce que je te propose pour réduire l’empreinte écologique ♻️ (et économique! 💲) d’habiller tes enfants pour la rentrée : Crée un club d’échange de vêtements avec d’autres parents de ton quartier ou de ton école. ♻️ Que ce soit en personne, sur les réseaux sociaux ou autre, tu trouveras certainement des tonnes de parents intéressés! 👍

Les vêtements trop petits de l’un vont faire le bonheur des autres. Ils pourront passer ainsi à 3 ou 4 enfants avant d’être jetés. 👍 Imagine comment la planète et ton porte-feuille seront heureux! 🤩

C’étaient mes 4 meilleurs trucs pour une rentrée scolaire écologique et économique.

Mais il y en a des tonnes d’autres! Poursuit ta recherche auprès d’organismes zéro déchet et sur les groupes zéro déchet des réseaux sociaux. Tu vas vite réaliser qu’être écolo, c’est vraiment un mode de vie économique, en plus d’assurer notre futur à tous.

Bonne rentrée!