Publié sur Laisser un commentaire

L’économie circulaire au Québec

Graphique de l'économie circulaire simplifiée Source : quebeccirculaire.org mars 2020

On parle de plus en plus d’économie circulaire au Québec, mais c’est bien plus qu’un concept à la mode! C’est vraiment la voie de l’avenir. Nos ancêtres l’avaient compris, il ne nous reste qu’à se le réapproprier.

Mais qu’est-ce que c’est au fait? Et comment y participer?

Concept et définition de l’économie circulaire

Selon Québec Circulaire, l’économie circulaire est un nouveau modèle économique qui vise à découpler la croissance économique de l’épuisement des ressources naturelles et des impacts sur l’environnement par 2 principaux mécanismes:

  1. Repenser nos modes de production-consommation pour consommer moins de ressources et protéger les écosystèmes qui les génèrent.
  2. Optimiser l’utilisation des ressources qui circulent déjà dans nos sociétés.

En gros, c’est de s’assurer que les ressources matérielles puissent être réinvesties dans l’économie, plutôt qu’utilisées puis jetées.

Le recyclage fait partie de l’économie circulaire

Recycler des matériaux fait partie d’une économie plus circulaire. Mais ce n’est pas la première, ni la meilleure option. On en revient toujours aux 3RV dans l’ordre suivant :

  1. Réduire : produire et utiliser moins de matière neuve. S’en tenir aux besoins essentiels. “En as-tu vraiment besoin?”, comme dirait le fameux Pierre-Yves McSween.
  2. Réutiliser : opter pour du seconde main, et donner ou revendre les objets qui ne nous sont plus utiles, mais sont toujours en état d’être utilisés tel quels. Attention de ne pas donner des objets inutilisables, tachés ou brisés aux organismes de bienfaisance! Ça ne fait que déplacer le problème!
  3. Recycler : réutiliser la matière pour en faire de la nouvelle. Encore une fois, le succès d’un recyclage réussi est de ne mettre au bac que des matières qui sont réellement recyclables. Attention! Le “wishcycling”, recyclage à l’aveuglette ou recyclage optimiste contribue au problème plutôt qu’à la solution!
  4. Valoriser : transformer la matière résiduelle en énergie ou en matériaux réutilisables, comme par le compostage ou la bio-méthanisation.

L’économie circulaire dans l’alimentation au Québec

Plusieurs entreprises et organismes ont développé des processus d’économie circulaire pour les aliments au Québec.

Les exemples sont nombreux. En voici quelques uns. La Transformerie produit des confitures à partir d’invendus des épiceries et fruiteries. BocoBoco vend des paniers de fruits et légumes moches. Loop Mission fabrique des smoothies à partir de fruits et légumes rejetés par l’industrie agro-alimentaire traditionnelle.

Il y en a des dizaines d’autres, un peu partout au Québec. Informe-toi!

L’économie circulaire dans les textiles au Québec

On utilise des tonnes de textiles au Québec, et la filière du recyclage textile est toujours à ses balbutiements. C’est un dossier qui me touche particulièrement, vue la mission de mon entreprise.

Rapport Mutrec nov 2020 - La filière textile au Québec

Au Québec, la consommation annuelle de produits textiles neufs est estimée à 343 000 tonnes (Source Mutrec), et les déchets de textiles postconsommation (vêtements usagés, etc.) représentent plus de 170 000 tonnes par année dont 124 000 sont enfouies ou brûlées plutôt que réutilisées ou recyclées. Ceci s’explique en grande partie par l’absence de filière consolidée permettant d’entretenir, réparer, ou reconditionner les vêtements pour pouvoir les garder plus longtemps, et par l’absence de recycleurs textiles au Québec.

Renaissance Québec https://renaissancequebec.ca/fr/projet-pilote-reduction-dechets-textiles/

Le principe des 3RV s’applique particulièrement à la filière textile. Il faut mettre tous nos efforts afin de Réduire, Réutiliser, Recycler et Valoriser nos textiles.

Le recyclage au Québec.

État des lieux :
Parmi les déchets, les textiles post-consommation (articles vestimentaires, literie, draperie…) représentent plus de 170 000 tonnes de déchets par an au Québec. De ce chiffre, 124 000 sont incinérés ou enfouis.
Ce constat nous amène aux conclusions suivantes :

  • Le textile occupe une part encore trop importante des déchets destinés à l’enfouissement ou à l’incinération.
  • Les circuits de collecte existants ne peuvent encore répondre aux exigences du marché québécois du recyclage textile.

Le cycle du recyclage textile
La première étape est le don par apport volontaire : boite de dons ou collecte à domicile.
Les vêtements ainsi collectés sont triés et réintroduits dans le cycle de recyclage puis :

  • vendus aux magasins au Québec (5 %);
  • exportés vers les pays en développement (25 %);
  • recyclés en chiffons d’essuyage ou en fibres (30 %);
  • dirigés vers les sites d’enfouissement (40 %).
Ekotex http://ekotex.ca/profil/le-recyclage-au-quebec/

Il reste donc 40% de nos déchets textiles qui se retrouvent dans nos sites d’enfouissements. 124 000 tonnes. C’est désolant, non?

Puisque le recyclage et la valorisation ne sont pas encore bien établis au Québec, en tant que consommateur, nous nous devons de réduire au maximum notre consommation de textile, et de nous assurer que nos textiles inutilisés soient réutilisés.

La participation de Taille & Retailles à l’économie circulaire des textiles

Avec mes produits et mon entreprise, je touche à plusieurs sphères de l’économie circulaire :

  • 🗑️ Gestion des déchets : mes produits sont réutilisables plutôt que jetables après usage.
  • 🗓️ Achat durable : mes produits sont conçus pour durer plusieurs années.
  • 🧩 Éco-conception : je conçois tous mes produits de façon à réduire l’usage de matière.
  • ⚜️ Consommation responsable : je favorise les distributeurs locaux pour mes achats, et j’utilise des retailles lorsque possible. Les couvre Mr Freeze et les pantoufles sous-verre de vin en sont des exemples. J’utilises aussi des retailles de ratine de coton pour mes lingettes démaquillantes.
  • 🪡 Allongement de la durée d’emploi : j’offre des services de réparations et altérations de vêtements et autres produits textiles

Des suggestions de lecture pour s’informer davantage sur l’économie circulaire au Québec

Publié sur Laisser un commentaire

Parcours écolo

As-tu parfois l’impression de ne jamais trouver l’information pertinente pour TA situation quand vient le temps de faire des choix écolos? 🤨

Pour 2023, j’aimerais aider les gens qui débutent dans la réduction des déchets à suivre un parcours adapté à leur situation. Qu’en penses-tu? 💚

J’aimerais savoir quels sont les domaines en environnement qui t’intéressent? Quels sont les informations qui te manquent? Qu’est-ce que je peux faire pour aider M Mme Tout-le-monde a faire de meilleurs choix au quotidien? Avec quelles autres entreprises je devrais m’associer pour couvrir un large spectre de sujets en lien avec l’environnement?

Publié sur Laisser un commentaire

Sais-tu quoi faire de tes textiles usagés?

Depuis que la loi interdisant l’utilisation des textiles usagés pour le rembourrage a été abrogée à l’automne 2021, quelques projets de recyclage textiles sont en développement au Québec. Mais ce n’est pas encore gagné, loin de là. 😶

En attendant, voici ce que tu peux faire avec tes textiles usagés :

  • ⬇️ Réduire à la source : Acheter moins, de meilleure qualité, de préférence local ⚜️
  • 🔄 Réutiliser : Revendre ou donner les tissus en bon état qui ne te sont plus utiles
  • ♻️ Recycler : Te joindre à un projet en développement pour trouver des nouveaux débouchés
  • 🤧 Valoriser : Faire des guenilles, des mouchoirs lavables, des tawashis, des emballages cadeaux réutilisables, etc
  • 🗑️ Jeter : Malheureusement, le reste va finir à l’enfouissement, comme environ 50% des textiles utilisés au Québec chaque année.

Un document intéressant à consulter pour continuer ta réflexion, par Recyc-Québec (2018) : https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/Fiche-info-textile.pdf

Et un autre article qui dresse la table par rapport à notre situation au Québec et les espoirs que nous avons un jour de voir plus de confections avec du textile recyclé : https://www.ledevoir.com/economie/640563/les-balbutiements-de-la-filiere-du-recyclage-des-vetements

Publié sur Laisser un commentaire

👍 Bon coup pour l’environnement : les contenants consignés pour les commandes à emporter 🍽️

Est-ce qu’il y a des restos dans ton coin qui font partie du mouvement? Les as-tu essayés?

Je n’en ai pas encore trouvé à Vaudreuil, mais j’aimerais vraiment ça!!